Historique et description

La Firme William Allchin, établie à Northampton en Angleterre, a construit le tracteur en 1925 sous le numéro 3251.

Le tracteur vapeur Royal Chester a été construit spécialement dans le but d'être exposé lors de l'exposition "Royale" à Chester en Angleterre, d'où sa dénomination. C'est la raison pour laquelle l'engin a été spécialement bien peint et laqué, et la finition avec des filets décoratifs a été particulièrement soignée.
La machine est une 7 N.H.P. « General Purpose », donc multifonctions, qui à l'époque était capable de remplacer sept chevaux de trait. Le tracteur était opérationnel jusque dans les années 1950 dans l'entreprise de battage J.G.&B Ernshaw.
Sir Malcom Rostron s'est chargé de la restauration, le tracteur se trouve à ce jour dans un très bon état en Angleterre. Il est très souvent exposé lors d'expositions dédiées à la vapeur au Royaume Uni.

Le Modèle:
Le professeur de technologie Anglais, passionné de vapeur, Bill W.J. Hughes, qui malheureusement est déjà décédé, a relevé toutes les cotes et  tracé 17 pages de plans précis de l'ensemble des pièces jusque dans le moindre détail.
Ces plans sont  cotés avec le système impérial d'unités (pouces, Inch, BA, ISWG), ce qui nécessite un important travail de conversion afin de construire en métrique.
J'utilise la méthode dite « 32 » à savoir que l'on utilise 32mm par pouce au lieu de 25.40mm. Cette méthode a l'avantage que tous les pouces convertis en mm, soient des chiffres ronds. On peut donc usiner en utilisant des outils métriques. A l'inverse le modèle devient environ 30% plus grand que sur les plans, ce qui ne me gêne pas.
A titre indicatif le modèle aura une longueur de 850mm, une hauteur de 559mm sur 400mm de large pour un poids estimé d' environ 70 kg. Alésage Cylindre 40mm. Les matériaux utilisés sont principalement le bronze, le cuivre, l'acier, le laiton.

lmpp1.jpg

Images